Recadrage perivisionnel avec hors-champ irruptif

par Grigou

Pour parler de ce sujet essentiel (ainsi que de la représentation des triceps en position de supination terminale), vous pourrez retrouver Nusse, Aka et Grigou au festiblog ce week-end à la mairie du IIIeme de Paris.

13 commentaires

Par Grigou

26 septembre 2012 à 17 h 14

Classé dans "Non classé"

13 commentaires sur 'Recadrage perivisionnel avec hors-champ irruptif'

Fil RSS des commentaires ou rétrolien vers 'Recadrage perivisionnel avec hors-champ irruptif'.

  1. Marrant, j’avais déjà observé ce phénomène lorsque je bossais sur un moteur 3D. :)

    Quand tu fais de la projection 3D sur un plan 2D (donc perspective), tu obtiens effectivement ce genre d’aberration. Tous les moteurs 3D de jeux vidéos que je connais fonctionnent selon ce principe.

    SAUF QUE, l’oeil humain ne fonctionne pas de cette manière ! La projection ne s’effectue pas sur un PLAN 2D mais une section de SPHERE (la rétine).

    Les maisons à gauche et à droite devraient apparaîtrent plus petites par rapport à celle du centre car elles sont plus loin du POINT de vue. Hors la projection « traditionnelle » calcule leur distance par rapport au PLAN de vue (distance égale donc).

    Bref… Si on devait faire une VRAIE perspective, les lignes de fuites seraient insuffisantes, les droites devraient être représentés par des courbes en fonction de leur distances par rapport au point de vue (comme l’effet fisheye donc).

    ZEL

    Le 26-09-12 à 17 h 48

  2. Bref tout ça s’explique par de la simple géométrie en fin de compte… (désolé de casser le délire sur la distortion du réel) :)

    ZEL

    Le 26-09-12 à 17 h 50

  3. Mmm, non. Pour moi, ce que tu décris n’est plus une perspective. C’est purement perceptif. On ne sait pas construire une image comme ça (je peux dessiner du fisheye, mais je placerai mes courbes au feeling, ça ne sera pas construit).
    Un dessin c’est forcément une représentation du réel avec une convention de représentation (il n’y a pas de trait au bord de la maison, par exemple). Pour moi, une perspective est une convention de représentation. Avec des règles qu’on peut suivre, et avec lesquelles on peut construire son image.

    Grigou

    Le 26-09-12 à 18 h 09

  4. J’ai toujours du moi avec ces maudites perspective ! J’ai beau placé mon point de fuite tracé à la régle et tout et tout je me retrouve toujours avec une aberration ! C’est même pire de dessiner d’après le réel je trouve parce que faire passer un truc 3d en 2d rhaa casse tête =)

    Morgan the Slug

    Le 26-09-12 à 20 h 10

  5. Et le pire c’est que c’est 100% logique. Mais Zel a raison. Si tu regardes les grands décors qui sont fait par exemple pour les vieux Walt Disney, ils suivent une forme courbée pour que la caméra agisse comme l’oeil du lecteur en suivant le personnage qui se déplace d’un côté à l’autre.
    Bref, tout ça pour dire que ce qu’on dessine n’est jamais qu’une approximation de la réalité. Mais on essaie quand même.

    Nusse

    Le 27-09-12 à 7 h 47

  6. salut, cette technique qui corrige les distorsions de largeur a un nom: perspective curviligne.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Perspective_curviligne

    tom

    Le 27-09-12 à 8 h 52

  7. Pourquoi j’ai laissé Zel pervertir le débat ? La question n’est absolument pas de débattre si une méthode de perspective est meilleure qu’une autre.

    Quelle que soit la méthode de perspective que tu as utilisée, si tu recadres l’image (et particulièrement si tu en prends une partie périphérique), tu obtiens une image fausse puisque tu changes la direction dans laquelle est pointé l’oeil ou l’objectif de ton appareil.
    C’est ÇA l’objet de cette note.
    Recadrez le coin d’une image fisheye, la fausseté du résultat sera encore plus visible qu’avec une perspective à un point de fuite.

    Grigou

    Le 27-09-12 à 9 h 17

  8. moi je dis que vos propos sont bien trop violents quand on a mal à la tête…

    kaouet

    Le 27-09-12 à 9 h 43

  9. Grigou > Oui, seulement si tu projettes sur un plan (il faudrait que je fasse un dessin pour être plus clair). :)

    J’en rajoute une couche…

    Mais effectivement, le fisheye est un mauvais exemple de ma note précédente puisqu’il se projete également sur un plan mais avec un angle de champ de vision plus grand (donc effectivement, les déformations sont plus visibles).

    Mais dans le cas d’un panoramique, on a une projection « juste » quelque soit la direction de l’objectif (à condition que sa position ne bouge pas bien sûr).

    Exemple, ces images:
    http://www.boreally.org/photographies/toits/defense-tour-t1-panoramique-espace-technique-hdr.jpg

    http://www.panoramique360.fr/acceuil/0001.jpg

    ZEL

    Le 3-10-12 à 10 h 34

  10. Pas de déformation sur un panoramique ?! Tu plaisantes j’espère…

    Les deux images que tu montres, elles sont « fausses » toutes les deux, et ce que l’on prenne l’ensemble de l’image ou qu’on la recadre. Un oeil humain ne peut absolument pas voir une chose comme ça (quand tu regardes une maison, tu vois un truc tout tordu comme ça, toi ?)
    Quand tu ouvres ton oeil, tu as un point de vue et une direction de vue. Sur un panoramique tu n’as pas une direction de vue puisque tu as toutes les directions. Tant que VoyagerII n’aura pas rencontrés la race alien qui possède une infinité d’yeux, cette image ne correspondra à rien d’observable naturellement.

    Je me répète: une image, ça a un point de vue un angle et une direction. Si tu change l’un ou l’autre, l’image ne correspond plus.

    Par ailleurs, je te mets au défi de construire une image avec des déformations panoramiques…

    Grigou

    Le 3-10-12 à 13 h 14

  11. Un oeil ne peut pas voir un truc comme ça ?
    Oui parce qu’on n’a pas une vision à 360 degré, mais si tu prends un rectangle correspondant au 1/4 ou 1/6 de ces images (donc angle de vision de 90 degrés ou moins), ça te donne une idée de ce que vois « vraiment » l’oeil humain.

    Je pourrais construire une image avec une déformation panoramique, mais je dois admettre que ce serait long et fastidieux (il faudrait calculer chaque point des courbes). Donc, à ce titre, le système de ligne de fuite est une approximation « raisonnable » et rend les choses plus simples.

    Je te soumets une expérience à mon tour : mets toi dans la réalité face à 3 maisons comme dans l’image proposée en faisant face à la maison du centre. Et du coin de l’oeil (donc sans changer le focus sur la maison du centre), vérifie si les maisons aux extrémités ont une facade de taille identique à celle du milieu (telle que tu la vois).

    Tu te rendras compte qu’elles apparaitront plus petites (et c’est normales, vue qu’elles sont plus loin de ton oeil).

    ZEL

    Le 15-10-12 à 8 h 38

  12. Ben non, toujours pas. Voila 1/4 de ton image recadrée:
    http://p5.storage.canalblog.com/50/37/204698/80090292.jpg
    Et c’est tout tordu (désolé, mais quand je regarde une maison, je vois pas un truc comme ça, moi). ça se voit tout de suite que c’est une photo panoramique (par opposition à une photo « normale », dont on peut dire à mon sens qu’elle est une représentation correcte de ce que voit l’oeil). Ton oeil ne peut pas voir une image « sans direction ».

    Pour les trois maisons: si je suis proche de la maison, les maisons latérales sont hors-champ, et si je suis loin, la différence de distance avec les différentes maisons est minime, relativement à cette même distance, donc j’estime qu’elle rentre dans le cadre de l’approximation. C’est noyé dans l’épaisseur du trait.
    J’ajoute de recadrer une image sur son centre est correct. En enlevant donc les zones périphériques de l’image, je peux tout à fait enlever celles ou les déformations seraient jugées trop grandes. A contrario, si je recadre une zone périphérique, c’est incorrect. Et plus cette zone est éloignée du centre, plus c’est incorrect.

    Grigou

    Le 15-10-12 à 9 h 44

  13. Ah, donc tu vois de quoi je parle.

    Ok, rien de plus à ajouter.

    ZEL

    Le 17-10-12 à 23 h 02

Laisser un commentaire